Travel in morocco
Guide Touristique du Maroc
Pseudo:   Mot de passe:     <{$smarty.const._LOGIN}>  
Créer votre compte
/-->
maroc maroc maroc maroc maroc maroc maroc maroc maroc
Réserver votre Bateau
réservation bateau maroc
Réservez votre Hôtel
Destination:
Arrivée:
Départ:
Personnes: Chambres:
Météo
Partenaires
Al Hoceima





Une baie profonde, de jolies maisons blanches qui dévalent vers la mer, et partout des plages, des plages pour tous les goûts, de sable blanc ou noir, de galets, longues ou miniatures, rectilignes ou en croissant de lune, aménagées ou sauvages, face aux hôtels ou cachées au bout d'une crique, abritées dans une calanque ou perdues sur un îlot...

Importante station balnéaire de la côte méditerranéenne, la ville (60 000 hab) n'est accessible en voiture que par une route de montagne, soit depuis Chaouen (225 km), soit depuis Mellila (180 km). Blottie sur les falaises du Rif, dominant la mer, Al Hoceima n'a pas d'arrière pays et elle est restée longtemps isolée du reste du Maroc. L'Aéroport international a orienté l'économie vers le tourisme; les atouts sont, certes, nombreux, la vaste baie dans laquelle s'élèvent trois îles rocheuses (souveraineté espagnole; non accessibles) est entourée de plages, de criques et de falaises escarpées. Les installations balnéaires, situées au fond de l'échancrure du littoral, sont bien protégées des coups de vent soudains de la Méditerranée et bien pourvues en équipements sportifs et de distraction (tennis, discothèque). La pêche sous-marine profite de la variété des fonds rocheux et de la limpidité de l'eau.

Le port, lieu de rencontre et d'animation, vit au rythme des départs et des retours de bateaux de pêche. Le soir, vous pourrez y suivre du regard une pêche au lamparo : suspendue à l'étrave du bateau, une lampe, attire les poissons.

L'architecture espagnole de cette cité récente, la couleur blanche des maisons à terrasse incitent à la détente et à la flanerie. Les hommes vêtus d'un burnous de laine et les femmes enroulées dans des cotonnades à rayures vives sur des jupes épaisses et coiffées d'un très large chapeau de paille viennent vendre leurs productions au souk qui a lieu chaque mardi.