Travel in morocco
Guide Touristique du Maroc
Pseudo:   Mot de passe:     <{$smarty.const._LOGIN}>  
Créer votre compte
/-->
maroc maroc maroc maroc maroc maroc maroc maroc maroc
Réserver votre Bateau
réservation bateau maroc
Réservez votre Hôtel
Destination:
Arrivée:
Départ:
Personnes: Chambres:
Météo
Partenaires
La Beauté de la Femme Marocaine





Dans une large dimension géographique, s'étendant du Moyen Atlas au Sahara, il existe encore des costumes féminins qui remontent dans à la période des temps romains.

Les femmes berbères, qui sont d'excellentes tisseuses, ont fait leur propre « izar » de coton ou de laine , ainsi que leur « hendira », une petite écharpe qui se porte comme un manteau et qui représente un élément important de l'habillement berbère.



Les tatouages, foulard de tête, bijoux , ceintures et chaussures montrent une grande variation d'une région à l'autre. Toutefois, il y a eu une très rapide invasion du style de vie européen, dans les matériaux industriels comme les couleurs synthétiques et habits , ce qui, ce qui a affecté les régions rurales. Le costume traditionnel a perdu , à un certain point, son authenticité, et il n'est montré en fait, qu'aux touristes. Il y a aussi une très grande variété de bijoux que se soit en or ou en argent, ce qui démontre les performances du bijoutier marocain dans ce domaine.

La femme marocaine dans la ville, contrairement à la femme rurale (dans le haut et le moyen atlas), ne pouvait pas circuler dans les rues sans haïk (du moins pendant les années cinquante). Le haïk est un large tissu de coton ou de laine d'à peu prêt 5 M de longueur sur 1.60 M de largeur qui couvre le corps de la femme ainsi que son visage. A l'indépendance du Maroc en 1956, les femmes marocaine sont devenues de plus en plus actives en dehors de leurs foyers, le haïk est remplacé alors par la Djellaba qui est en faite un habille pour les hommes. Elle a subi beaucoup de changement et une importante transformation surtout pendant les quatre dernières décennies. Elle a gardée la même structure mais a perdu sa coupe rigoureuse et ses couleurs sombres d'origine, excepté quand elle est destinée aux vielles femmes conservatrices.



L'habit de la femme qui travaille a commencé a être influencé par le phénomène de la mode qui a résulté de l'échange intensif avec d'autres pays pendant le 19ème siècle, c'est le cas pour le caftan qui est d'origine turque ou même chinoise, il est toujours resté jusqu'à maintenant le plus important garnement interne de la femme marocaine.

Malgré tous les changement que connaît l'habillement traditionnel sous la pression de la vie moderne, il constitut l'élément le plus important dans l'habit féminin dans toutes les classes sociales. Il suffit que la personne se trouve dans une cérémonie de mariage ou durant une fête religieuse pour remarquer à quel point les femmes et les hommes marocains sont fidèles à leur belle tradition.