Travel in morocco
Guide Touristique du Maroc
maroc maroc maroc maroc maroc maroc maroc maroc maroc
Azemmour

La ville d'Azemmour n'est que charme et tranquillité. Elle se prélasse sur la rive de l'embouchure de l'Oum-Er-R'bie qui prend naissance dans le Moyen-Atlas, à 26 km au nord-est de Khénifra. Ce n'est donc nullement un hasard si Azemmour a de tout temps été associée à l'Oum-Er-R'Bie… et à la pêche de l'alose. Azemmour est une région idéale pour le repos et les baignades. Nous allons passer en revue quelques-uns des sites pitoresques qui font sa fierté. Une beauté qui émeut Azemmour, l'ancienne «Azma» des Romains, fut, elle aussi, portugaise au début du XVIe siècle. Cette cité, fort plaisante, est située au bord de l'Oum-Er-R'Bie, elle dresse ses importants remparts qui baignent et se réflètent dans l'estuaire de l'Oum-Er-R'Bie.

Le destin de la ville d'Azemmour a toujours été lié au cours d'eau sur les berges duquel elle a été bâtie. Azemmour tira profit, plusieurs décennies, de la pêche à l'alose. La médina forme un quadrilatère allongé au bord du fleuve, limité au nord par la Kasbah, à l'ouest par les quartiers Zaouias, au sud par l'ancienne route de Casablanca et, à l'est, par l'Oued Oum-Er-R'bie.
L'enceinte de la médina présente trois bastions. Il y a le Bordj Sidi Moumen. Puis, au sud-ouest, de la ville, se dresse un double bastion, l'un demi-circulaire, se trouve au nord de Bab Derb Fougani. Il est surmonté de petites pyramides qu'on appelle Seqqala, Del Bordj de Bâ-Qaïd, l'autre forme un saillant rectangulaire à l'angle sud-ouest de l'enceinte, et surmontant Bab Derb Fougani.
Enfin, il y a le Bordj Derb Chtouka. La Kasbah est entièrement entourée de remparts élevées en maçonnerie. Ils sont couronnés d'un chemin d'environ deux mètres de largeur, ce chemin fait communiquer entre eux, six bastions : Bordj Hfir, Borj Sidi Ouadoud, Bordj El Ouasti, Bordj Fondok El Hana, Bordj Tahouna et Bordj El Mellah.
On pourra déambuler dans ses rues et voir des portes de maisons, maintes réminiscences d'architecture portugaise. On peut voir aussi Dar El Baroud (la Maison de la poudre), en ruine, qui est dominée par une tour à fenêtres de style gothique. Du chemin de ronde de l'enceinte, panorama sur l'Oued Oum-Er-R'Bie.
La plage El haouzia, à 1 km 500 de la ville d'Azemmour, a reçu et continue de recevoir la visite de plusieurs centaines d'estivants et touristes venant de toutes les villes du Royaume et de l'étranger. La plage El Haouzia offre, aux moments des chaudes journées de l'été, un incontestable attrait et un réel palisir. Non loin d'Azemmour, se trouvent les Gorges de Méheoula, désignés plus communément sous le nom des Orangers.

Moulay Bouchaïb Erredad Le mouvement maraboutique est très populaire à Azemmour. Du temps des Almoravides et des Almohades, un homme a marqué cette époque dans la ville d'Azemmour, c'est Moulay Bouchaïb Erredad. Actuellement, le sanctuaire de Moulay Bouchaïb Erredad reçoit la visite de plusieurs centaines de visiteurs venant de toutes les villes du Royaume. Il en est de même pour le sanctuaire de Lalla Aïcha Bahria se trouvant près de l'embouchure de l'Oued Oum-Er-Rabie.
La ville d'Azemmour dispose de toutes les potentialités pour assumer un grand rôle dans le développement du secteur touristique. Ses monuments historiques et sa situation géographique font d'elle un haut lieu du tourisme. Cité balnéaire par excellence et ville de vacances privilégiée, Azemmour ne manque jamais de séduire les visiteurs.Il fait tellement bon d'y respirer un bol d'oxygène frais.

Sil Bouhali Bousselham